Ostéodensitométrie

L’ostéodensitométrie est l’examen de référence permettant d’établir le diagnostic d’ostéoporose. Elle permet de mesurer la densité osseuse, autrement dit la teneur en calcium des os. Lorsque cette dernière est anormalement basse, on parle d’ostéoporose.

L’ostéodensitométrie est prescrite dans différents cas :

  • Dans la population générale, en cas de signes d’ostéoporose (découverte de fracture sans traumatisme) ou en cas de pathologie (hyperthyroïdie) ou traitement (corticoïdes pendant plus de 3 mois) pouvant induire une ostéoporose.
  • Chez la femme ménopausée, lorsqu’il existe un antécédent de fracture du col du fémur chez un parent du premier degré, que l’indice de masse corporel est inférieur à 19, que la ménopause est apparue avant 40ans ou en cas d’antécédent de corticothérapie de plus de 3 mois.

L’examen est indolore et  dure entre 15 et 20 minutes. L’appareil de mesure se déplace au-dessus du patient qui doit rester immobile afin de ne pas perturber les mesures. Ces dernières sont généralement réalisées à deux endroits du corps : le col du fémur et les vertèbres lombaires. Les résultats de cet examen permettent d’évaluer le risque de fracture.

Pour l’interprétation des résultats, des critères précis ont été fixés par l’organisation mondiale de la santé (OMS). L’analyse est immédiate après l’examen.